Aider une chatte

Aider la chatte à donner naissance à ses chatons :
une éleveuse nous confie son expérience

Par Karine Meilchen, éleveuse
http://cygnedargent.free.fr

Vous avez emmené la belle voir son prince charmant il y a environ trois semaines, et vous voyez les mamelles qui commencent à rougir et à gonfler. La demoiselle dort beaucoup, mange plus qu’à l’accoutumée…Vous serez que  heureux parents d’une jolie portée dans 6 semaines.


Pendant la gestation

Pour avoir une date approximative de la naissance des chatons, je calcule 65 jours à partir du lendemain de la première saillie, en général, cela s’avère exact. Mais la future maman peut vouloir attendre encore un peu.
Les bébés sont viables à partir du 60ème jour de gestation, et passé les 71 jours, même si on ne le souhaite pas vraiment, il faut se rendre chez le vétérinaire pour voir l’évolution.

Pendant toute la gestation, je passe les caprices des futures mamans, et certaines en profitent beaucoup ! Elles ont des croquettes kitten, des petits apports supplémentaires comme du jambon, des escalopes de poulet, et parfois un peu de pet-phos félin pendant le 1er mois si je vois qu’elle ne mange pas trop

Quelques jours avant la mise bas

8 jours avant la mise bas, je donne une solution homéopathique (0,2 ml par jour). Depuis que j’utilise, j’évite les césariennes, cela aide à dilater le col.
C'est une solution à faire préparer chez les laboratoires Boiron.
(Je déconseille vivement l’utilisation de l’Ocytocyne, cela peut être dangereux pour la maman, et pour les bébés.)
Personnellement, depuis que j’utilise la solution homéopathique Parturyl, j’ai beaucoup moins de soucis.
Sa composition :
actaea R (cimici) 4 CH
actaea R (cimici) 5 CH
aletris farinosa 4 CH
aletris farinosa 5 CH
arnica montana 5 CH
caulophyllum TH 9 CH

alcool  30 % en flacon gouttes de 30 ml (il faut compter 3 ou 4 euros le flacon )

Quelques heures avant la naissance : préparer le matériel

 
Q
uelques heures avant l’heure (voire quelques jours), je surveille la maman, je reste à la maison en permanence et la nuit, je me lève toutes les deux heures et je dors même avec elle pour la surveiller.
La future maman va rechercher un nid douillet (j’en ai retrouvé une dans un tiroir de mon meuble télé, je ne vous raconte pas la galère pour la sortir de là !).  

Un tapis chauffant

des serviettes de toilette

des vieux gants de toilette pour aider la maman à sortir le chaton si difficultés,

de l’alcool pour désinfecter

des petits ciseaux pour couper le cordon si nécessaire.

Au cas où, on peut également prévoir du lait maternisé pour chatons ( le lait RC se dilue bien), un biberon en verre ou une petite seringue (sans l’aiguille bien entendu) qui peut servir de biberon.

En terme d'allopathie :

On peut avoir près de soi du Respirot (ou Dopram) pour réanimer les chatons au besoin, mais surtout pour les aider à respirer

Des ampoules de Wombyl peuvent être données à la fin de la mise bas pour l’aider à vider l’utérus des impuretés.

Des ampoules de calcium sont à prévoir en cas de crise d’éclampsie, et dans ce cas, il faut intervenir très vite (la chatte se met à trembler, devient nerveuse au point de tuer ses bébés). Après une injection de calcium, tout revient dans l’ordre dans les minutes qui suivent. C'est très rare, mais cela arrive dans le cas d’un accouchement difficile.

Les contractions ont commencées

 

Les contractions ont commencé, plus ou moins fortes. La chatte se lèche beaucoup pour aider la dilatation.
Je continue à donner le parturyl toutes les demi-heure environ.

Attention : il faut courir chez le vétérinaire si les contractions durent de plus de deux heures et demi avant la naissance du premier chaton : il est possible qu’un bébé mort coince la sortie, et dans ce cas, il y aura sûrement une césarienne à faire…

Et puis si tout se passe bien, un premier chaton arrive !

                                  


Une maman inexpérimentée ne le sortira peut être pas de la poche, c'est à vous de le faire : il  faut craquer la poche et dégager tout de suite les petites narines afin de l’aider à respirer (je frotte le petit nez avec une compresse ou mon gant de toilette)

Si celui ci ne respire pas ou ne gigote pas, Il faut lui mettre directement dans la gueule quelques gouttes de Respirot, en général, le chaton se met à éternuer et à sortir les impuretés et l’eau et c’est parti !
Cela arrive souvent après une mise bas par le siège.
Vous prenez le chaton et vous le masser bien sur l’ensemble du corps avec la serviette éponge toute tiède, ensuite, soit vous le posez sur le tapis chauffant pour laisser la maman expulser les autres, soit vous le rendez à la mère

Si vous voyez apparaître une queue ou une patte, ne paniquez pas !
Il faut parler doucement à la maman pour la soutenir. A la prochaine contraction, quand le bébé sera un peu plus expulsé, il faut aider la maman : à chaque contraction, il faut essayer de tirer un peu sur le chaton. En général, cela se passe bien !

                    

Si la maman n’a pas coupé le cordon, à vous de la faire aussi. Personnellement, je ne coupe pas avec des fils, car c'est trop compliqué et trop long.
Je coupe à une grande longueur (il y a au moins 5 cm de cordon) et la maman le raccourcit ensuite.
Désinfectez bien votre ciseau avant de le faire, et si beaucoup de sang semble couler, vous l’arrêtez en faisant un garrot avec un bout de fil.

Ne pas s’inquiéter si 2 heures s’écoulent entre deux chatons, cela arrive(une fois le premier chaton sorti, en général, cela se passe bien).

Je pèse chaque chaton et note ça sur un suivi de naissance. Je les pèse ensuite chaque jour à la même heure. Si les chatons ne prennent pas un minimum chaque jour, il faudra avoir recours aux biberons de substitution.
(Je mets du vernis à ongle sur les coussinets des pattes arrière pour les repérer)

Une fois la mise bas terminée

J'installe la mère et ses petits dans une autre niche où il y aura le tapis chauffant, et je donne à la maman qui a bien travaillé un jaune d’œuf dans du lait tiède avec son ampoule de Wombyl.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à admirer votre nichée et les observer chaque jour pour les voir évoluer : c’est fabuleux ! La mise bas est le meilleur moment pour un éleveur ! Les chattes sont des mamans extra, certains humains ont des leçons à prendre...

                     


ARTICLE PROPOSE PAR

Mme MEILCHEN Karine
CHATTERIE DU CYGNE D'ARGENT

Élevage familial de sacrés de Birmanie et de Persans
tél : 03.23.71.11.02 et 06.66.34.36.22
http://cygnedargent.free.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×